Noyade d'enfant en piscine : nouveau témoignage

Les vacances estivales sont là, avec de nouveaux drames, hélas, comme chaque année. J'ai reçu récemment un témoignage bouleversant d'une maman dont la vie a basculé le 17 juillet 2013. La piscine était protégée par une couverture, qui n'avait pas été remise en place après la baignade et son petit garçon de 4 ans, réanimé rapidement sur place, est resté polyhandicapé. A cinq ans il ne marche pas, ne parle pas, son cerveau a subi des lésions irréversibles et l'on ne sait comment il va évoluer. Le couple s'est séparé et un long chemin attend cette maman...

 

Rappelons-le : la couverture de sécurité est un bon système SI elle est aux normes et SI elle est  systématiquement remise en place... Or, d'après les témoignages de parents, c'est rarement le cas !  Pour cette raison, un système de protection permanent comme une barrière est nettement plus adapté avec de jeunes enfants.

Je voudrais aussi souligner que les accidents frappent surtout les enfants entre 1 et 4 ans, et qu'il faut absolument leur apprendre à nager le plus tôt possible et les mettre en garde, leur expliquer dès le plus jeune âge le risque de noyade.

Certes, la vigilance est indispensable mais... Un accident est si vite arrivé !

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0